Brochure Brochure Contact Contact Bachelor Bachelor MBA MBA
Guillaume VERCHERE - Vatel

Guillaume VERCHERE

General Manager

Radisson Blu Hotel & Cour des Loges
Promo 2005

Lyon, France Retour

NOMINATION VATELIEN : après 6 années passées en Belgique au sein du Groupe Carlson Rezidor, Guillaume a pris la Direction des Opérations de l'Hôtel Radisson Blu de Nice en juin 2015.  Nouveau témoignage à venir.

Présentation :

Cinq ans après la fin de ses études, Guillaume Verchere a été nommé en 2010, contrôleur financier de l’ensemble des marques du Groupe Rezidor au Benelux. Depuis juin 2012, il est également responsable des hôtels du Nord de la France soit 20 hôtels de 3 à 5 étoiles.

 

Interview :

Quelle est votre fonction aujourd’hui, dans quel établissement, société, ville et pays ?

Depuis Janvier 2010 j’occupe le poste de Regional financial controller Benelux pour The Carlson Rezidor Hotel Group. Mais depuis Juin 2012, le groupe m’a offert de prendre la responsabilité supplémentaire des hôtels Nord de la France (Paris, Marne-La-Vallée, Roissy, Lille, Nantes) – je suis donc Regional financial controller Benelux & North of France supportant au total 20 hôtels (Park Inn by Radisson and Radisson Blu) de 3 à 5 étoiles en Belgique, Pays-Bas et Paris ; et avec 3 ouvertures supplémentaires prévues pour fin 2012/début 2013 (Lille, Nantes & Amsterdam). Je suis actuellement basé à Bruxelles.

 
Quelle formation aviez-vous suivie avant votre entrée à Vatel ?

Avant d’intégrer Vatel, j’ai poursuivi un cursus général de baccalauréat. En entrant au lycée (Lycée Champagnat à St Symphorien sur Coise), j’ai suivi une Seconde générale à tendance scientifique pour envisager un bac S. Cependant, dès ma seconde je savais déjà que je voulais intégrer Vatel après mon bac et que la gestion m’intéressait. Donc, malgré la réticence de mes professeurs et le doute de mes parents, j’ai continué une Première et Terminale en section STT afin de pouvoir déjà suivre des cours de comptabilité/gestion. Immédiatement après l’obtention de mon bac, j’ai intégré Vatel à Lyon. Je n’ai jamais regretté mon choix !

 
Qu’est ce qui vous a donné envie d’intégrer Vatel ?

La passion pour ce métier, j’ai toujours aimé ce secteur pour le contact avec les clients et les nombreuses rencontres multiculturelles qu’offrait ce métier. C’est un secteur dans lequel nous donnons un service et offrons des moments d’échange et de plaisir. Aujourd’hui, je suis beaucoup moins sur le terrain, mais à un autre niveau je m’assure de la satisfaction des clients, de l’équipe et aussi des propriétaires et actionnaires. Vatel m’offrait des cours spécialisés dans ce secteur mais également une expérience professionnelle sur le terrain. De plus, la bonne réputation de l’école n’était plus à faire... J’encourage les étudiants à poursuivre leur cursus jusqu’en 5e année, cette dernière année au sein de Vatel à Lyon a été complètement différente des 3 premières années – beaucoup plus d’efforts à fournir, mais tellement plus de connaissances et compétences acquises.


Qu’est-ce qui vous a marqué durant vos années de formation ? Une anecdote à nous raconter ?

Avant tout, ces années m’ont beaucoup apporté au point de vue personnel, j’ai rencontré mes meilleurs amis et je me suis forgé un caractère de « challenger ». Ca été de très belles rencontres personnelles mais également d’autres au niveau professionnel, des professeurs passionnés et qui savent vous transmettre leur passion (Mr Ariès, Mme Morel, Mme Deniaux, Mme Luxton, Chefs Bonnet & Peyramaure) mais aussi des professionnels du métier dans le cadre de mes différents stages. J’ai énormément d’anecdotes à partager compte tenu des divers stages effectués mais cela prendrait tellement de temps. Ces stages de pratique sont énormément formateurs, et même si souvent ça été dur, on en ressort tellement grandi.


Pourriez-vous citer le souvenir d’un fait ou d’une expérience, survenu au cours de votre formation Vatel (cours, pratique, stage...) et qui vous imprègne aujourd’hui encore dans votre vie professionnelle ?

Bien évidemment, j’ai énormément de souvenirs de ma formation qui aujourd’hui influencent mon travail. Mais c’est avant tout de belles rencontres et ma motivation qui ont permis (et toujours) mon développement de carrière. J’ai toujours eu des personnes dans mon entourage qui croyaient en moi. La 1ère personne qui m’a fait réaliser à quel point ce secteur était fait pour moi est Mme Sebban : Début Année 2001 (+/- mai) concours d’entrée à Vatel Lyon avec la journée de test qui se clôtura par un entretien avec Mme Sebban et mes parents.

Je me souviens très particulièrement de cet entretien car c’était la 1re  fois que je discutais avec Mme Sebban, pour qui j’avais déjà énormément de respect et dont le point de vue et l’expérience pouvaient m’apporter beaucoup. L’entretien s’est déroulé autour des résultats du test psychologique effectué plus tôt dans la journée. A ma grande surprise et à celle des mes parents, les différents traits de caractère mis en évidence par le test étaient tout à fait exacts et me qualifiaient parfaitement. Mme Sebban ajouta qu’elle ne doutait pas de mon aptitude à réussir dans la profession et qu’elle croyait en moi. Ca été très important et déclencheur de ma motivation à réussir dans le métier. Car bien que je sois sûr de mon choix pour l’hôtellerie et que depuis 2 ans auparavant j’avais déjà choisi d’intégrer Vatel et aucune autre école, je n’avais aucun proche ou famille exerçant dans l’hôtellerie, c’était un secteur complètement inconnu pour moi.

 
Quel a été, votre parcours depuis la fin de vos études à Vatel ?

- Octobre 2004, à la fin de mon dernier stage de licence, que j’ai effectué en comptabilité au Radisson SAS Royal Hotel à Bruxelles, la directrice financière (également Regional Benelux à ce moment là), Catherine Bauer, me propose de rejoindre l’équipe et d’accepter un poste en comptabilité. Comme je souhaitais poursuivre en maîtrise, j’ai donc refusé mais pris rendez-vous pour l’année suivante. Comme promis, l’année suivante Catherine me contacte et réitère sa proposition que j’accepte bien évidemment. Donc, Juin 2005 je débute mon 1er jour au sein du Radisson SAS Royal Hotel en tant que comptable fournisseurs.


- Septembre 2005, après seulement 3 mois de début de carrière, je suis élu « Employé du mois » par le comité de direction de l’hôtel.


- Août 2006, Catherine quitta le Radisson SAS Royal quelques mois plus tôt pour ouvrir le 2ème hôtel du groupe sur Bruxelles, le Radisson SAS EU hotel au cœur du quartier européen. Catherine ouvrit l’hôtel comme Directrice financière, toujours en plus de sa responsabilité régionale. Après quelques mois, son assistant de l’époque fût promu Directeur financier et on me proposa donc le poste d’Assistant financial controller au Radisson SAS EU hotel, Brussels.


- Juin 2007, le Radisson SAS Royal Hotel m’appela pour me proposer le poste d’Assistant financial controller. Comme après quelques mois au EU Hotel j’avais déjà mis en pratique beaucoup d’outils étudiés en maîtrise (contrôle de gestion, tableaux de bord, menu engineering, ...), je souhaitais relever un nouveau challenge et donc intégrer une plus grosse équipe (10 pax contre 4 au EU). Fin Juin 2007, la Directrice financière du Radisson SAS Royal hotel remet sa démission et je me retrouve donc Assistant sans Directeur/directrice financière à la tête d’une équipe de 8 pax pendant quelques mois (jusqu’à Octobre 2007).


-  Décembre 2007, je suis élu par l’ensemble du personnel (145 pax) du Radisson SAS Royal Hotel « Employé de l’année » et gagne un magnifique voyage à New-York.


- Avril 2008, le directeur général de l’hôtel n’étant pas satisfait du travail effectué par le directeur financier depuis son arrivée (6 mois), ne valide pas sa période d’essai et me propose donc de reprendre le poste, que j’accepte bien évidemment.


-  Juillet 2008, en participant à un concours interne à Rezidor, je reçois une bourse d’étude pour suivre un cours à la Cornell University : « Managing People : Essential skills for leadership ». Ce cours m’a beaucoup appris et j’applique une grande partie des idées clés de ce cours dans mon leadership. Selon moi le plus important : Leadership by example !


- Septembre 2009, suite au départ du Directeur financier du EU hotel, on me demande de reprendre la responsabilité des 2 hôtels de Bruxelles et je deviens donc City financial controller Brussels.


- Janvier 2010, près une année sans Regional financial controller pour le Benelux, le groupe me propose de reprendre le poste que j’occupe alors avec la double responsabilité de Directeur financier pour le Radisson Blu Royal Hotel, Brussels.


- Novembre 2010, quelques mois plus tôt Vatel à Lyon me propose de concourir avec l’école pour un des 3 nouveaux « Hospitality Awards » créé pour la 1ère année et récompensant les écoles d’hôtellerie et restauration internationales. En final avec 2 candidats dont une diplômée de Vatel à Bangkok, je gagne le « Hospitality Award » pour la « Meilleure réussite professionnelle ».

 

Guillaume Verchere reçoit le Worldwide Hospitality Awards remis par Yann Caillère, Directeur Général Délégué en charge des Opérations Monde du groupe Accor en présence de Karine Benzazon, Directrice Générale de Vatel à Lyon et à Nîmes.


- Juin 2012, The Carlson Rezidor Hotel Group m’offre de prendre la responsabilité supplémentaire des hôtels Nord de la France (Paris, Marne-La-Vallée, Roissy, Lille, Nantes) et je deviens donc Regional financial controller Benelux & North of France.

 
Quelque chose à rajouter ?

Aujourd’hui je suis très heureux de partager mon expérience avec les étudiants/stagiaires. Depuis quelques semaines, nous avons signé un partenariat avec Vatel à Bruxelles pour que les étudiants de 4e année puissent effectuer leur pratique dans un de nos trois hôtels de Bruxelles (3*, 4* & 5*) à partir de la rentrée prochaine.  

 

Trouver ma formation en 3 étapes

Actualités
Dossiers de presse
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique. En savoir +OK